Chiang Mai en famille : Une étape qui fait du bien

Rien ne nous destinait encore une fois à venir ici. J’ai découvert (Laeti) cette ville il y a 7 ans, en même temps que Bangkok et Koh Chang et je n’étais pas du tout tombé sous le charme. Mais à force de voir de nombreux « Digital Nomad » s’installer ici et lire les récits de voyageurs enchantés, nous décidons  de profiter des avantages de cette ville et de poser nos sacs ici une semaine. 

Nous trouvons un petit hôtel charmant avec piscine qui après négo, rentre dans notre budget, parfait. 

Allez, on va vous épargner notre vie au jour le jour et partager surtout  nos moments forts de cette pause très agréable à Chiang Mai.

 La Cuisine !

Il y a un nombre incroyable de restaurant ici, et c’est tout simplement le paradis pour les végétariens et amateurs de nourriture saine et variée. Nous goûtons de délicieux curry rouge, vert, jaune.

On a aussi découvert le Kao Soi végétarien avec des tempuras de champignons, une tuerie.

Notre pêcher mignon lors de ce séjour : Le Mango sticky rice, surtout celui acheté au marché avant d’aller au parc pour Jules. (une mangue, du riz collant souvent coloré et une sauce crémeuse) Délicieux !

La street food est riche, de nombreux vendeurs animent les rues la nuit tombée, proposant là aussi un large choix pour les végétariens (ce qui est rare depuis que nous sommes en Asie).

Nous avons testés les nights markets, le samedi et le dimanche. Les rues se transforment en marché géant avec des centaines de stands et des « food zone » disséminées tout le long. Faut pas se mentir, c’est la cohue, difficile de s’arrêter pour négocier un souvenir babiole sans se faire bousculer. Mais c’est le folklore. Une balade qui vaut la peine principalement pour les petits spectacles de rue, les lumières des lampions, la bouffe démente et les couleurs chatoyantes des étals.

 

 

Gros choix également de succulents jus de fruits fraichement pressés et glacés, une boisson idéale par ces températures de dingue.

 Les massages :

Nous n’avions pas encore profité de ce savoir-faire asiatique. Avec notre étape à Chiang Mai, c’est chose faite ! Il y a un salon de massages tous les 100 mètres ici. Du coup, nous avons opté pour l’option la plus solidaire que nous ayons trouvé (et économique) et nous nous sommes faits masser chacun notre tour par d’anciennes détenues en réinsertion professionnelle. L’occasion de prendre conscience que nos corps avaient besoin d’être chouchoutés, reboostés et rééquilibrés.

De purs moments de bien-être, et un temps pour soi.

On recommande grandement ce centre de massage. Allez-y le matin, il n’y a pas grand monde donc pas de réserver.

Du coup, j’y suis retournée une 2ème fois car il y avait du boulot.

Mon chéri lui, s’est offert un autre plaisir : Un Cours de Cuisine Thaïlandaise :

La nourriture thaïlandaise propose de nombreux plats succulents, légers et parfumés, avec des légumes frais variés, le tout souvent très épicé. J’adore ! (Ma nourriture préférée avec la cuisine indienne). 

Impossible de partir d’ici sans avoir appris quelques notions et savoir-faire.

Au menu, visite et achats dans un marché local, promenade dans le potager bio avec explications sur les fruits et légumes 🌶 du pays. Ensuite place à la pratique avec apprentissage sur l’art de préparer et rouler un spring roll végétarien(nem). Puis preparation de plats typiques comme le Padthai, plat de nouilles aux cacahuètes et légumes, préparation de pâtes de curry (rouge, vert et Panang) suivi de l’élaboration de ces plats.

Le tout dans une ambiance très détendue et au milieu des cultures, un vrai régal ! Cette cuisine est fine, épicée, diététique (sauf le nem frit) et savoureuse. Pukki notre chef 👨‍🍳 a assuré le show et nous a offert son livre de cuisine, trop cool !

Tour au marché

Visite du jardin organic avec Pukky.

   

 

    

Derrière le wok :

Préparation d’une soupe épicée au basilic (poulet, tomates, oignons, galangal, champignons, lemongrass, piments, citron).Padthaï et springroll. Curry vert, rouge, massaman, panang.

 

 

Bref, un très bon moment (surtout au moment de la dégustation de ses fabuleux mets).

Pendant ce temps là, je passais une demi-journée en tête à tête avec mon grand bébé. Au programme : Pleins de câlins, de jeux, piscine et selfies.

Et dégustation de falafels et assiette végétarienne, on a adoré tous les deux !

 

 

– Des heures de jeux pour Jules dans le super Parc Nong Buak Parc.

Mais aussi : 

– 110 Km de marche : Nous avons visité la ville et les alentours à pied pendant 9 jours.

– La belle rencontre de la famille World trip martel , des moments d’échange avec les parents et de jeux pour les jeunes. Ils sont bordelais et sont eux aussi en voyage avec leur fils Maxime. (Nous nous retrouverons plus tard en Indonésie).

– Découverte d’un street art de folie, coloré et scotchant.

 

 

 

– Des temples, des bouddhas et des offrandes à chaque coin de rue

 

 

On comprend maintenant pourquoi cette ville plait autant aux étrangers et compte un nombre incroyable d’expatriés et digital Nomad.

Une splendide pause vivifiante, reposante, enthousiasmante, où l’on a pris soin de soi, soin de l’autre pour repartir avec la banane et un max d’énergie ! Fins prêts pour les 24 h de trajet à venir.

  • Nos Coups de Coeur : 

– Le street-art mêlé aux temples, le nouveau et l’ancien, imbriqués en parfaite harmonie.

– La cuisine Thaï, (on avoue, depuis que nous sommes en Asie, nous étions un peu déçus par la nourriture mais là nous sommes aux anges)

– La douceur de vivre, l’ambiance générale apaisante, les cours de yoga, de cuisine, les massages, la reflexo…Tout est fait pour le bien-être.

  • Nos bonnes adresses et infos : 

– Massages : Women’s Massage Center (branch 2)

– Restaurants typique hors zone touristique : Intitulé Restaurant thaï en face de Once upon a time boutique, Samlarn Rd 6 sur plan google.

– Meilleur curry vert veggie : Chez Aroy Dee

– Meilleur boui-boui, excellent fried rice et Kaow Soi : A l’angle de Prapokkloa road et Ratvithi road, numéro 234/1, le resto n’a pas de nom visible.

– Meilleur falafel et assiette veggie : The Falafelist.

– Meilleur Mango Sticky Rice : Celui du Marché de nuit (ouvert le matin).

– Cours de Cuisine : Smile Organic Farm Cooking School.

– Parc : Nong Buak Parc.

  • Côté Budget : 

– Hôtel : 22 $ chambre dsl avec sdb privée et piscine au Chuang Puak House

– Restaurants : Entre 5 et 14 $ pour nous trois

– Street-food : à partir de 0,50 $ la brochette, à partir d’1$ le Mango Sticky Rice

– Cours de Cuisine : 26 $ pour 3 heures

– Massage : 8 $ pour 1 heure de massage thaï

  • Le voyage de Jules : 

Ici toute la famille s’est fait plaisir et ça se ressent. Les massages nous ont bien détendus tous les deux. Guillaume est revenu enchanté de son cours de cuisine. Et Jules ? Il était tellement heureux de passer plusieurs heures au parc, de jouer avec d’autres enfants, de s’amuser dans la piscine et de manger Thaï. On a découvert que notre fils adore les épis de maïs et les brochettes de saucisses fourrées au fromage. Il était super heureux de passer un moment privilégié avec sa maman puis son papa.

LeMondeselonJules

Tour du Monde en famille avec notre fils Jules de 20 mois. Un voyage pour s'émerveiller et grandir ensemble autour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *