Ayutthaya & Sukhothai : Anciennes capitales du Royaume de Siam

Après des longues recherches sur le net (qui avait décidé de n’en faire qu’à sa tête) j’ai fini par dégoter un vol bon marché pour nous rendre…en Thaïlande ! Et oui, encore un nouveau changement dans notre itinéraire.

Nous avons reçu la confirmation de notre réservation à 9h30 du matin, alors que nos sacs n’étaient pas faits, à 10h on montait dans un taxi hélé dans la rue, à 11h50 nous décollions à destination de Bangkok. Guillaume retrouve un large sourire à l’idée de quitter la Birmanie.

On profite du wifi à l’aéroport pour regarder les hôtels à Bangkok et Ayutthaya et les noter sur un bout de papier. Nous verrons une fois sur place ce que nous décidons.

Un vol avec Air Asia rapide et sans encombre, nous débarquons, heureux de se lancer dans une nouvelle aventure.

N’étant pas fan des grandes villes, nous avons décidé de faire l’impasse sur la visite de l’immense Bangkok (que je connais déjà).

Nous avons entendu dire qu’un train partait de l’aéroport pour Ayutthaya. En effet, une heure plus tard, nous voilà dans un vieux train Thaï, bercés par les secousses et rafraichis par les petits ventilos. Nous admirons paisiblement le paysage et la campagne.

Nous arrivons moins de 2 heures plus tard dans l’ancienne capitale du Royaume de Siam.

Arrivés en gare, une horde de tuk-tuks nous attendent. On avoue, la journée commence à se faire longue, on a pas le coeur à négocier et on prend le premier venu (enfin plutôt le 2ème car le premier avait l’air sacrément imbibé !). Nous n’avons pas de réservation d’hôtel, avant de partir de Birmanie nous avons eu le temps de voir qu’il restait de nombreuses auberges de jeunesse disponibles. Nous demandons donc à notre chauffeur de nous attendre devant la première que nous avions noté :

Good Morning by Tamarind

On adhère tout de suite, une auberge colorée, gaie et zen à la fois, avec un accueil tout sourire. Après avoir vu la chambre nous décidons de rester deux nuits pour commencer et remercions notre chauffeur !

Yes on se pose enfin !

Notre première journée Thai se termine positivement. Nous sommes agréablement surpris par la facilité de voyager. Tout est simple, facile et rapide. Alors oui l’accueil n’est pas du tout le même qu’en Birmanie, mais l’aisance du voyage compense.

Le lendemain, nous décidons de la jouer tranquille. Notre guesthouse propose café et bananes à volonté pour le petit-déjeuner.

Puis nous allons découvrir les alentours à pieds. Nous sommes surpris par la chaleur complètement assommante. Après 1 bonne heure de marche sous le soleil brûlant, nous rebroussons chemin. Nous finissons au Restaurant EARL, une bonne cantine vintage décorée par de jolies pancartes et des figurines de super héros, de quoi combler mes deux hommes. On déguste avec plaisirs la cuisine thai qui remplit toutes ses promesses. On se régale avec de délicieuses Pad Thaïs et Salade de papaye. Notre petit Jules, lui optera pour des frites avec ketchup qu’il dévorera avec envie et gourmandise. L’après-midi nous décidons de rester posés dans notre chambre pour que Jules puisse faire la sieste. Ensuite on profitera du hamac dans le hall et Jules s’éclatera à dessiner dans des positions parfois étranges.

   

Le soir, nous irons découvrir notre 2ème cantine, avec vue sur les temples et la route passante, mais qui sert aussi de délicieuses Pad Thaïs (et oui deux fois dans la même journée, mais quand on aime on ne compte pas) et des Drunken Noodles. Nous sommes surpris de voir Jules goûter à tous nos plats et se resservir, tant mieux !

Le lendemain, nous achetons le pass pour 5 sites et décidons de partir à pied à la découverte de ces temples ancestraux dont un abrite la fameuse tête de Buddha en pierre enlacée dans les racines d’un arbre.

On l’a tellement vu en photo et avions tellement envie de voir cet arbre qui caline ce vieux buddha.

On avait sous-estimé l’incroyable et étouffante chaleur qui écrase nos corps dès 9h le matin ! On avait compris dans d’autres contrées qu’il valait mieux sortir le matin et le soir et éviter ainsi la fournaise des heures les plus chaudes. Là, le soleil se lève et chauffe très très vite ! Il va falloir se lever bien plus tôt pour poursuivre les visites de temples. 

Nous décidons de visiter 2 temples seulement ce jour-là :

 

Puis nous avons loué deux vélos à notre guesthoouse. Une joyeuse et sportive virée à vélo pour visiter les plus éloignés.

Nous découvrons une superbe parc, où il fait bon se balader en fin de journée. Il faut dire que dès qu’il y a un petit coin de verdure, on est content.

Pour boucler cette sublime journée nous aurons le droit un coucher de soleil de folie.

Des supers moments en famille. Bref, les maladies et l’agitation de Rangoon sont désormais loin ! Reboostés, on est prêt pour la suite de notre immersion dans l’histoire thaïlandaise, direction Sukhotai pour admirer d’autres temples. 

Nous achetons les billets pour aller à Sukhotai dans la rue à côté de notre guesthouse. Pour 5 heures de trajet, nous décidons de prendre Jules sur nos genoux. Arrivés à la gare routière en tuk-tuk, nous faisons la rencontre d’un joli petit couple très sympa, des toulousains à la gouaille inimitable. Il est pétillant, et elle, pleine d’entrain et on le sent très vite, tous deux avides de voyages. Nous échangeons nos bons plans, nos expériences, ils nous font part de leur envie de voir et faire plus…peut-être des futurs tourdumondistes…

Une fois arrivés Sukhotai, nous nous installons à la tombée de la nuit dans notre hôtel fantôme au charme fou et définitivement mort et vide.

Nous l’avons choisi pour sa déco et son emplacement assez proche des temples. Après cette belle journée de transport qui s’est super bien passée avec Jules. Nous décidons d’aller acheter à manger au Seven Eleven et de rentrer dîner dans notre chambre. Les mois de voyage passants nous nous sommes rendus compte que Jules était adorable pendant les transports et ce quelle que soit la durée, mais par contre, une fois arrivée, il lâchait tout et les sorties se passaient plutôt mal. Donc nous essayons d’écouter aussi son rythme et ses besoins.

Notre petite balade du soir entre notre hôtel et les temples

Nous lui achetons du riz et croque monsieur, nous lui faisons un petit coin sur la table de nuit pour qu’il puisse manger à table. Il est fin heureux notre bonhomme.

Nous avons passé 2 journées pleines à Sukhothai, le temps de visiter à pieds les impressionnants temples et bouddhas. Pour ma part, je suis fan de bouddhas et je n’en ai jamais assez.

 

 

 

 

 

On avoue la vieille ville de Sukhothai ne nous a pas plu. Un enchaînement de restos, guesthouses et magasins, le tout sans charme. Une usine à touristes.

Côté restos justement, on a pas du tout été transcendés. Les prix sont bien plus chers qu’à Ayutthaya et la qualité bien inférieure. Après avoir échangés avec d’autres familles voyageuses, nous avons appris que le choix est plus vaste dans la partie moderne de Sukhothai (qui est plus éloignée des temples).

Nous ferons donc 2 restos sans intérêt et finirons par acheter à manger dans les petites supérettes et dans la rue.

Par contre, les balades dans les temples nous ont comblées.

 

 

Ces deux étapes nous ont bien permis de nous ressourcer, de s’émerveiller devant ces vieilles pierres chargées d’histoire et ces nombreux bouddhas emprunts de spiritualité et d’énergies positives. Maintenant, nous avons envie de vivre une autre expérience, de nous poser. Après quelques recherches et échanges sur les réseaux sociaux avec d’autres voyageurs, nous choisissons de grimper au nord du pays pour passer quelques jours à Chiang Mai réputé pour sa qualité de vie.

  • Nos Coups de Coeur :

Ayutthaya, ses bouddhas et son parc.

La cuisine Thaï qu’on adore.

Le train en Thaïlande, que du bonheur!

  • Nos bonnes adresses, et infos :

– Notre guesthouse à Ayutthaya : Good morning by Tamarind

– EARL Restaurant à Ayutthaya : Déco vintage, super héros et vieilles pancartes, salle climatisée avec super salade de papaye et de très bonnes Pad Thai. On adore, Jules a pu manger des frites au ketchup avec les yeux remplis de gourmandises. Ici les salles climatisées sont les bienvenues en journée car la chaleur est assommante ! 

– BURINDA Restaurant à Ayutthaya : Super Pad Thai et drunken noodle. Une cuisine thaï délicieuse et petit budget.

– Faire ses courses au Seven eleven, bien pratique pour trouver à manger pour Jules qui aime beaucoup les croque-monsieur et portions de riz.

  • Côté budget :

– 18 $ Guesthouse Good Morning by Tamarind chambre double avec sdb privée, café, thé, bananes, petits gâteaux, et sourires à volonté

– 3 $ train Bangkok Airport – Ayutthaya pour nous trois

– 14 $ tickets pour Ayutthaya pour les 5 sites pour nous trois (valable une semaine)

– 1 $ location de deux vélos pour la demi journée dans notre guesthouse

– Restaurants Ayutthaya : Earl et Burina Restaurant de 5 à 7 $ pour nous trois. Les deux servent d’excellentes spécialités thaï.

– 20 $ bus vip Ayutthaya – Sukhothai pour nous trois (2 sièges)

– 20 $ Hôtel De Peal Sukhothai avec grand lit double et sdb privée (frigo et tv)

– 13 $ 2 entrées aux 2 sites principaux de Sukhothai (attention si vous les visitez à pieds, pensez à le dire quand vous achetez vos billets car ils vous font payer automatiquement les frais pour les vélos)

– Courses de 4 à 10 $ par jour pour manger et acheter des boissons et glaces à Jules
– 3 à 5 $ les courses en tuk-tuk, dur dur la négo

  • Le Voyage de Jules :

Jules a adoré se balader dans les temples, et adore lui aussi les bouddhas. Il aime ses grands espaces où il peut courir et voit cela comme d’immenses terrains de jeux.

Comme il a fait très très chaud, Jules a vite souffert de la chaleur, du coup nous nous adaptions. En sortant avant 8h du matin et retour au plus tard à 11h et nous sortions à nouveau vers 16h la plupart du temps. Nous profitons de ce temps, pour jouer, lire des livres, colorier et regarder des dessins animés et bien sûr de grosses siestes.

Comme d’habitude, il adore les transports, le train, le bus et puis aussi les épaules de papa. Il parvient toujours à se faire des copains dès que nous allons au restaurant. Du coup, il lui arrive souvent de jouer pendant que nous mangeons et nous finissons par lui acheter à manger en sortant du restaurant.

Le Thaïlande est vraiment super facile pour voyager avec un bébé/enfant. On recommande.

 

 

LeMondeselonJules

Tour du Monde en famille avec notre fils Jules de 20 mois. Un voyage pour s'émerveiller et grandir ensemble autour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *