Cat Ba & la petite baie d’Halong : Lah An

Nous quittons Tam Coc, heureux et reposés, rassasiés de paysages magnifiques et de jolies rencontres. Encore une fois ! La Baie d’Halong terrestre a tenu ses promesses, place à présent à la Baie navigable et tout aussi grandiose paraît-il. On a hâte de voir ça !

Départ matinal en bus, avec un premier trajet facile, car nous sommes cinq passagers en tout et pour tout ! Nous prenons ensuite le bateau pour nous rendre sur l’île de Cat Ba, une traversée de dix minutes.

Puis nous montons à bord d’un bus local. C’est à dire un bus vétuste et pétaradant, remplit presque exclusivement de locaux et contenant donc plus de passagers (eux-mêmes chargés de denrées, arbustes et autres paquets en tous genres) que de places assises.

Laëti prend Jules sur ses genoux et s’installe tant bien que mal sur une fesse au fond du bus bondé. Quant à moi, on me propose la place de choix qui fait face au reste des usagers, sur un minuscule tabouret en plastique posé en face de la porte. Une porte que je vais devoir actionner car souvent récalcitrante à se fermer ! Le bus, poussif, se lance péniblement dans l’ascension des côtes escarpés de l’ouest de l’île.

Le chemin est sinueux, tourmenté voire dangereux par endroits. La chaleur devient vite étouffante, les odeurs se mêlent, pas toutes agréables. Les virages successifs et les soubresauts intempestifs auront d’ailleurs raison d’un jeune vietnamien qui vomira tout son petit déj’ visiblement copieux, puisqu’il est parvenu à remplir deux sacs plastiques. Et hop, une odeur de plus ! Nous avons également dû faire  quelques arrêts pour cause de travaux routiers (le réagrément réalisé par des femmes se fait manuellement, à l’aide de panier et le goudron qui recouvre ces cailloux est fondu dans de gros bidons directement sur le bord de la future chaussée. Archaïque et terriblement difficile !). Je vous ai parlé des odeurs ? Après une énième montée, nous dépassons des cyclo-touristes avec remorque, une équipée courageuse qui me fait immédiatement relativiser sur la pénibilité de notre périple ! Marrant la vie quand on prend le temps de regarder autre chose que son nombril !

Après avoir lâché quelques passagers de ci-de-là, nous parvenons enfin au terminus, Cat Ba City (oui ils ne se sont pas foulés pour le nom de cell-ci). Une petite marche revigorante nous mène jusqu’à notre hôtel, où nous nous écroulons sur les lits, épuisés mais heureux. Enthousiastes aussi à la perspective de notre séjour sur cette île qui nous a déjà offert quelques panoramas magnifiques.

Nous sortons ensuite de notre nid frais et douillet pour une petite découverte du quartier. Au grès de nos déambulations, nous sommes soudain apostrophés par un :  » Tiens, le Monde selon Jules ! »

Surpris d’être ainsi reconnu, nous nous retournons et reconnaissons les fameux cyclistes courageux dépassés plus tôt ! Je vous ai dit que la vie était marrante ? C’est une famille de cinq, Les 100 toits à vélo, partie sur les routes pour un périple d’un an. Amusés, nous faisons connaissance, contents de rencontrer d’autres voyageurs qui partagent notre quotidien de parents baroudeurs au long court. Après avoir bien papoté sur le trottoir et découvert l’équipement de cette caravane impressionnante (un tandem et un vélo avec remorque, équipés de sacoches), nous décidons de nous revoir pour échanger plus encore autour d’un repas le soir même.

Emoustillés par cette rencontre, nous prenons de la hauteur pour admirer le coucher de soleil sur la baie. Féerique ! Décidément, elle commence bien cette étape !

Plus tard, nous rejoignons la sympathique famille dans un resto (qui deviendra notre cantine). Les deux filles, Lola et Myrtille, espiègles et adorables ont tout de suite adoptées Jules. Nino leur petit dernier est resté dans les bras de sa maman à nous gratifier de larges sourires. Quant à Marine et Pierre-Yves, comment dire, ça a tout de suite collé ! Une espèce d’alchimie, une évidence. Nous avons échangé sur nos expériences, nos préparatifs, les réticences des proches, puis les pays traversés, les claques visuelles, les inoubliables rencontres, les galères qui s’estompent si rapidement…bref une rencontre chère dans nos coeurs qui fait du bien quand on est si loin de chez soi ! En plus d’être sympa, intéressante et drôle, cette famille est sarthoise ! Quand on dit que le monde est petit !

Le lendemain, nous passons la mâtinée ensemble sur une plage et découvrons la beauté des roches plantées au milieu de la baie, comme en équilibre. Splendide !

Malheureusement, Laëtitia est restée au lit à cause d’horribles douleurs abdominales (atteinte d’une endométriose sévère, celle-ci vient lui rendre visite tous les mois avec plus ou moins d’intensité. Une maladie peu connue qui touche une femme sur 10 en France, si vous avez envie d’en savoir plus : http://www.endofrance.org).

Ce n’est que partie remise, puisque la Michto Family et nous avons décidé de prolonger notre séjour sur l’île, pour faire l’excursion en mer ensemble et surtout parce que pas très envie de se quitter !

Courageuse comme à son habitude et bien qu’encore souffrante, Laëti nous accompagne le jour suivant pour aller découvrir les roches karstiques de la Baie d’Halong.

Pierre-Yves nous explique que la fameuse baie est divisée en trois partie, avec trois noms différents (ce qui permet aux tours operator de proposer des excursions à des tarifs différents selon la durée choisie et d’en profiter pour alourdir la note en ajoutant des baies supplémentaires), mais ces baies jumelles composent ce qui est communément appelée la Baie d’Halong. Bref, d’un commun accord, nous décidons de nous rendre dans la Baie de La Han, moins fréquentée mais tout aussi magnifique.

Bien nous en a pris car le spectacle est grandiose, époustouflant.

Villages flottants
Village flottant

Nous passons par le village flottant, puis le bateau nous a posé sur Monkey Island et sa plage paradisiaque avant de reprendre la virée autour des blocs rocheux presque en lévitation sur les eaux turquoises.

Vue depuis Monkey Island

  

Pour un prix très très abordable, nous en avons pris pleins les mirettes et nous étions pratiquement seuls ! Loin de la cohue et l’agitation d’autres excursions proposées. Un véritable coup de coeur !

La Baie de Lah An
Lah An Bay
Des eaux sublimes avec un décor de rêve.

Après avoir passé plusieurs jours ensemble sur cette île, il a fallut nous séparer. Lorsque l’on se sent bien avec quelqu’un, dur dur de se quitter, ce qui fut le cas pour nous et nos nouveaux amis la Michto Family. Les « au revoir » ont été longs et difficiles. Une très belle rencontre qui n’en restera pas là, car nous nous sommes promis de nous revoir de retour en France.

Prochaine étape, la trépidante et fourmillante Hanoi, où nous ne passerons qu’une nuit avant de prendre notre vol pour le Myanmar.

Prochain Article : Rangon, Le Myanmar

  • NOS BONS PLANS, ADRESSES & INFOS :

– Notre super cantine : Yummy Restaurant avec des plats savoureux, copieux et à petits prix

– Pour admirer le coucher de soleil : Mona Restaurant

The BON PLAN : la Baie de Lah An est donc la soeur jumelle de la Baie d’Halong se trouvant juste à côté. Aller au port de Ben Beo (15 min à pied depuis Cat Bat Ville), négocier directement là-bas : bateau privé pour 3h avec balade dans la Baie, les villages flottants et stop sur Monkey Island. 15 $ pour nous 3, ou 30 $ pour le bateau pour la demi-journée.

– Bon plan trajet Cat Ba – Hanoi : passez par l’agence DAIICHI TRAVEL . Ils ont les tarifs les plus compétititfs, le même bus du début à la fin. On prend le ferry avec. Trajet juste parfait et rapide. Moins de 7 $ par personne.

  • Nos Coups de cœur :

– La Baie de Lah An, un des plus beaux endroits du Vietnam

– Nos nouveaux amis la Michto Family : les 100 toits à vélo :

https://100toitsavelo.wordpress.com

 

  • Côté budget :

– Hébergement : Canon Fort Hotel 14 $ avec pd, chb dbl avec sdb privée

– Restaurant : de 2 à 4 $ par personne au Yummy Restaurant

– Croisière privée de 3 h : 15 $ pour nous trois.

– Bus et ferry Cat Ba – Hanoi : 7 $ par personne (gratuit pour Jules)

 

  • Les premières de Jules :

– Première croisière avec des copains et copines

– Première journée entière rien qu’avec papa et les nouveaux copains

– Mon Premier singe de très près

 

LeMondeselonJules

Tour du Monde en famille avec notre fils Jules de 20 mois. Un voyage pour s'émerveiller et grandir ensemble autour du monde.

3 pensées sur “Cat Ba & la petite baie d’Halong : Lah An

  • 2 avril 2018 à 13 h 32 min
    Permalink

    Merci pour ces moments de partage et toutes les infos.
    Bonne route

    Répondre
  • 5 avril 2018 à 14 h 42 min
    Permalink

    Ouhaou bah alors là les copains.. C’est trop bon de vous lire et de revivre cette superbe rencontre… Merci pour vos doux mots ! Belle suite d’aventure à vous, nous on rentre dans un mois tout pile ! On se voit à la maison ! On vous embrasse

    Répondre
    • 7 avril 2018 à 4 h 56 min
      Permalink

      On a bien aimé l’écrire aussi et se rappeler tous ces bons moments. On se réjouit de vous revoir à notre retour. des bisous à vous 5

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *