Direction le Canada : Parc de la Mauricie

Vendredi, Le Grand Départ !

On récapitule, on vérifie, on optimise le rangement (surtout Laëtitia !), on passe en revue la check list, on scanne les derniers documents, on récapitule à nouveau (on ne se refait pas !).

Les sacs sont prêts, passeports et billets bien en évidence. Le réveil est programmé sur trois portables différents. Pas question de louper ce rendez-vous. Dernière nuit fébrile en Sarthe chez maman. « On a bien pensé à tout ? » « Demain ça y est, on part pour de vrai ! » Le blues, l’excitation, l’inquiétude, la fierté…tout y passe, tout se mélange.

5h30 debout ! Quatre heures à peine de sommeil. 6h30 quai de gare de Sablé sur Sarthe, là ça y est, on part pour de bon ! Deux trains et une navette plus tard, nous sommes au terminal 3 de Roissy. 12h45 décollage à bord d’un airbus de Air Transat, premier vol pour Jules ! Tout se passe bien, on est surclassé (sans doute sa bonne bouille et son charme aux hôtesses), la compagnie nous place sur une rangée avec trois sièges, donc un pour notre petit Jules avec repas supplémentaire qui n’était pas prévu ! (comprenez payés) Nous enchainons les distractions, les jeux, les lectures, les encas… Jules sympathise avec tous ses voisins et leur distribue ses jouets! 20h30, atterrissage au Québec, 14h30 heure locale. Là encore, le sourire de Jules nous facilite grandement le passage en douane, puisque l’on est passé devant une file d’attente de 50 minutes. Ouf ! Ensuite récupération des bagages pendant que Jules s’amuse avec d’autres enfants sur le caddie à bagages poussé par maman. (Un défouloir bien mérité) Après 16 heures de voyage, nous optons pour un taxi afin de rejoindre un couple d’amis à leur domicile. Tadaaa, nous y sommes !!! Des étoiles plein les yeux et des papillons dans le ventre. Nous voilà arrivés au Québec, première étape de notre grand voyage.
Nous atterrissons à peine et réalisons tout juste que notre rêve est enfin devenu réalité.
Nous traversons Montreal en taxi et regardons Jules s’extasier devant tous ces immenses camions « transformers  » (comme le dit notre taximan)
Ici on voit déjà que tout est en format XXL! Les voitures, les camions, les rues, puis en faisant nos premières emplettes dans le quartier où nous logeons pour la nuit, nous découvrons la nourriture extra large ! Les portions rikiki c’est fini !
Guillaume nostalgique de son année aux USA a des grosses envies de Bagels !
Nous rentrons ensuite complètement « jetlages » et hop au dodo.

 

Première semaine

Montréal est une grande ville. Très grande même ! Cosmopolite. Les quartiers se suivent mais ne se ressembles pas. Tous les styles se mélangent. L’urbanisme tout azimut ! Cependant il y a des poches de verdures, des parcs, des arbres très présents. On sent bien l’influence américaine mais c’est écrit en français sur toutes les enseignes, c’est un amusant contraste. Embouteillages, bruits, émulation, vie nocturne et sirènes lointaines. (Nous n’avons séjourné qu’une journée pour le moment, nous visiterons plus profondément avant notre départ du Canada.)

Le Québec est étendu et les transports sont assez chers, alors nous avons loué une voiture pour les trois semaines. Histoire aussi de s’acclimater au voyage, aux sacs à dos et aux repos de Jules. Bonne surprise à nouveau puisque la compagnie de location nous surclasse à son tour. Véhicule haut de gamme plus spacieux et plus confortable, une belle grosse berline (passant d’un petit pot de yaourt à la taille canadienne).  Forfait siège-bébé abaissé à un prix raisonnable, après négociation.
Pour nous guider nous n’avons pas pris l’option GPS qui coûte un bras et avons téléchargé cette super appli gratuite : maps.me
Vous téléchargez les cartes de pays à visiter et ensuite vous n’avez plus qu’à vous laisser guider ! Une jolie découverte !

Chanceux je vous disais, et bien oui ! Parce que nous arrivons dans un pays où la canicule sévit encore. Exit les polaires et les gants ! C’est T-shirt et short de mise pour toute la famille. Un climat chaud pour cette période, rarement vue (parole d’autochtone !). Alors changement de plan, nos amis nous prêtent une tente et nous partons donc camper dans un magnifique parc naturel canadien, le rêve !

3 jours au Parc de la Mauricie :

Samedi, nous prenons la route pour le Parc de la Mauricie (2h30)

Que dire…C’est splendide ! Une végétation luxuriante et colorée, des lacs tous les kilomètres, des animaux en liberté…La carte postale ! Même les routes sont belles, cahoteuses par endroits mais bordées de d’arbres colorés.

Une fois arrivée en Mauricie, nous partons faire les courses à Shawinigan (et oui ENCORE 🙂 avant notre immersion nature au Parc de la Mauricie.

Après vérification à l’accueil du Camping Rivière à la pêche, entrée Saint Jean de Piles qu’il reste encore une petite place pour notre tente, nous rentrons dans cet immense parc aux couleurs indiennes sous une chaleur tropicale !

On en prend plein les mirettes et nous comprenons direct qu’au Quebec on ne rigole pas avec le camping ! C’est un véritable art de vivre.
GRAND espace individuel et une semi-intimite très agréable.

Tente immergée dans la forêt, une table en bois (électricité et eau potable à portée de mains) une zone plane pour les tentes et bien sûr l’incontournable barbecue privatif (une institution dans ce pays). C’est ombragé, on entend les oies sauvages…Le rêve je vous dis ! Nous sentons que nous allons nous plaire ici.

Au début nous avons trouvé le prix de la nuit plutôt cher pour juste planter une tente : 29,40$ puis une fois sur les lieux on comprend mieux.

Le temps de nous installer (notre équipement fort rudimentaire voire spartiate nous a mis directe dans le bain de ce voyage flexible) nous sommes partis à la découverte des sentiers et des randonnées qui pullulent dans cet immense parc. Les randonnées sont classées afin de choisir la marche à la portée de chacun. Cela va de la marche détente en famille (Secteur Saint Mathieu) à la rando difficile sur terrain (Secteur Saint Jean des Piles) « casse pattes ». Nous avons fait les deux bien sûr, mais il faut avouer que ce sont souvent les sentiers les plus fatiguant qui mènent au plus joli promontoire. Ensuite picnic, pour nous et pour les moustiques, puis la nuit tombe. Il est 19h.
Nous filons dans notre tente et lisons une histoire à Jules avec la lampe frontale. Une grande première !

Dimanche après un réveil aux aurores avec le doux bruit des oiseaux, nous décidons de profiter de ce temps magnifique et de cette grosse chaleur pour nous rafraîchir au lac Édouard.
Et en arrivant nous nous rendons compte que beaucoup de Québécois avaient eu la même idée. Entourés de locaux, nous savourons cette activité dominicale familiale et nous laissons vivre. Un délice de baignade, aux couleurs (ice tea) étonnantes.

Lundi, après un réveil à 6h (décalage horaire ? ) nous partons à 7h30 à la fraîche randonner. Nous choisissons le parcours nous menant au Lac Solitaire et lac aux chevaux. Sur le papier ils disent 5,5km , 3h et niveau difficile.

Ouai mais nous on vient de la Haute Savoie avec des grosses montagnes, donc même pas peur…

Bilan : Nous dirons poliment « on en a chié ! »
Ne jamais sous-estimer les Québécois !

Une randonnée avec beaucoup de dénivelés, des passages caillouteux  avec cordes de rappel.

Heureusement que petit Jules a beaucoup dormi dans les bras de son papa pendant cettte randonnée car il n’aurait pas pu marcher à nos côtés.


Mais comme beaucoup de marches, les plus difficiles sont les plus belles et une fois en haut nous sommes récompensés et heureux de partager ensemble, heureux d’admirer l’immensité de la nature Québécoise. Grandiose !


L’après-midi petite pause trempette pour rafraîchir nos petites gambettes.


Puis comme nous partons le lendemain nous décidons d’aller voir les autres lacs qui nous entourent.

Nous allons à l’observatoire du Lac du Fou :

   

Puis nous terminons par le Lac Bouchard :

Le soir, rebelotte et dodo comme les marmottes à 20h.

Mardi, c’est déjà le jour du départ, nous décidons de faire un stop du côté de Saint Mathieu pour découvrir l’autre versant du Parc (car au moment où nous y sommes le Parc est coupé au milieu pour travaux)
Après la grosse rando d’hier nous optons pour une balade plus familiale.
Jules fait son premier cache-cache avec un écureuil pendant que nous admirons la vue. Puis nous décidons de faire la ballade des Cascades, et cette fois-ci Jules va pouvoir faire comme les grands et marcher avec nous. Le chemin est praticable.


Nous nous régalons de le voir s’émerveiller devant des feuilles mortes, le bruit du ruisseau et dire bonjour à tous les randonneurs.
Nous sommes fiers de notre petit bonhomme qui s’adapte super bien.
Nous décidons de pique niquer ici car tout est fait pour cela.

Les Canadiens savent tirer profit de la nature, et aménager des espaces pour admirer les magnifiques paysages.
Nous partons ensuite en direction de Lévis (en face de Québec) par la route 138 qui nous offre de somptueux points de vue sur le Saint Laurent. (Cette route est plus lente que l’autoroute mais tellement plus jolie)
Jules en profite pour faire une grosse sieste.

Dans le Secteur Saint Jean des Piles, nous avons fait le lac Edouard en mode trempette-bronzette ! Le lac Solitaire, lac aux chevaux, le lac du Fou et le lac du Bouchard.

Puis petite balade et pose picnic dans le Secteur de Saint Mathieu, au Lac de Shewenegan.

« Au Québec y’a vraiment beaucoup d’eaux ».

Les premières de Jules : 

  • Premier vol
  • Premier décalage horaire
  • Premier camping rustique

 

Notre coup de coeur :

  • La vue sur le Lac Solitaire et le Lac aux Chevaux

Budget pour 3 nuits en Mauricie : 

  1. Hébergement : 90$
  2. Nourriture : 90 $
  3. Essence : 40 $

Soit un total de : 220 $ 

Location voiture pour 21 jours : 900 $ avec siège bébé et plein (à rendre plein)

Pour le moment nous sommes en dessous du budget prévu avec le planificateur à contre-sens.

 

Prochain article : Québec City

On vous envoie des becs du pays des Caribous.

 

LeMondeselonJules

Tour du Monde en famille avec notre fils Jules de 20 mois. Un voyage pour s'émerveiller et grandir ensemble autour du monde.

Une pensée sur “Direction le Canada : Parc de la Mauricie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *